Moteur de recherche : trois alternatives à Google

Aperçu moteur de recherche Google - OA Développement

Un moteur de recherche, comment ça marche ?

Un moteur de recherche est une application web qui permet de trouver des contenus en ligne à la suite de la formulation d’une requête écrite. Il peut être intégré à un site de marque pour faciliter la navigation des visiteurs qui cherchent une information ou un produit spécifique, ou encore donner accès à des bases de données spécialisées (archives, publications scientifiques, etc.). Mais ceux que l’on connait encore le mieux, ce sont les moteurs de recherche donnant accès au web dans son intégralité, comme Google, Bing ou encore Yahoo.

En chiffre

Google détient à lui seul 91% des parts du marché mondial des moteurs de recherche !

Quel est le fonctionnement d’un moteur de recherche ?

D’un point de vue technique, le moteur de recherche fonctionne en trois temps. D’abord, il explore le web grâce à des robots qui vont visiter et étudier les contenus de toutes les pages disponibles en ligne. Ces robots, appelés crawlers, passent de page en page via les hyperliens et en récupèrent les contenus afin de les répertorier. Commence alors la seconde étape : l’indexation des pages. Grâce aux données récupérées, le moteur de recherche va trier les pages en fonction de leurs contenus et notamment par rapport à des mots clefs. Il se constitue ainsi une sorte de dictionnaire géant de toutes les pages existantes : à chaque mot clef, il relie plusieurs sites internet. Enfin, cette base de données est exploitée pour les recherches des internautes. Ces derniers formulent des requêtes dans le moteur de recherche qui en extrait les mots clefs et génère une liste de résultats regroupant les pages a priori les plus pertinentes.

Le saviez-vous ?

60% du trafic sur Internet n’est pas généré par des humains, mais par des robots ! Dont notamment les crawlers des moteurs de recherche.

Aperçu moteur de recherche Google - OA Développement

 

 

3 moteurs de recherche alternatifs à Google

Parce qu’il n’y a pas que Google dans la vie, nous vous proposons ci-dessous trois moteurs de recherche à tester !

Qwant

Le moteur de recherche qui respecte votre vie privée

Qwant est un moteur de recherche développé par l’entreprise française Pertimm. Lancé en 2013, il se différencie du numéro 1 mondial par sa politique de confidentialité. En effet, il ne récupère pas les données personnelles de ses utilisateurs :

  • Aucun cookie n’est apposé à votre navigateur
  • Aucun dispositif de traçage n’est utilisé
  • L’historique de navigation n’existe pas
  • Toutes les requêtes sont anonymes grâce à la dissociation de l’adresse IP : les coordonnées de votre ordinateur ne sont pas récupérées

 

La particularité de Qwant c’est aussi son interface qui propose « tout le web sur une seule page ». Là où la majorité des moteurs de recherche classent leurs résultats par onglet (web, actualité, image, etc.), Qwant les affichent tous sur une même page.

Aperçu page de résultat sur le moteur de recherche Qwant - OA Développement

Aperçu du moteur de recherche Qwant Junior - OA Développement

 

Son truc en plus

Qwant Junior, le moteur de recherche pour les enfants qui propose des contenus sécurisés et adaptés aux plus jeunes.

 

 

Lilo

Le moteur de recherche responsable

Lilo est un méta-moteur, c’est-à-dire qu’il va interroger d’autres moteurs de recherche (en l’occurrence Yahoo et Bing) et en récupérer les résultats pour répondre à votre requête. Sa particularité est qu’avec chaque recherche vous capitalisez des gouttes d’eau que vous investissez par la suite dans des projets sociaux et environnementaux.

En plus de reverser une partie de ses revenus à des associations, Lilo agit contre le ciblage publicitaire : vos données ne sont pas collectées et votre navigation n’est pas tracée !

 

 

DuckDuckGo

Le moteur de recherche communautaire

DuckduckGo est un méta-moteur de recherche créé aux Etats-Unis en 2008. A la manière de Qwant ou de Lilo, il n’autorise ni la récupération de vos données personnelles, ni le traçage publicitaire. Là où il se différencie de ses concurrents, c’est dans son fonctionnement communautaire. En effet, son logiciel est open-source : c’est-à-dire que son code est ouvert. Ainsi tout programmeur qui le souhaite peut contribuer à son amélioration (ajout de nouvelles ressources, correction de bug, etc.). Cette technique permettrait d’assurer des résultats plus pertinents et mieux segmentés.

Aperçu moteur de recherche DuckDuckGo - OA Développement

Son truc en plus

Chaque année, DuckDuckGo reverse une partie de ses revenus sous forme de don pour des projets open-source consacrés à de grandes problématiques du web : sécurité des données, confidentialité des internautes, liberté d’expression et d’information, etc.

1 commentaire

  1. Bonjour et merci pour l’article je connaissais et utilise dans différents cas les 2 premiers mais je ne connaissais pas le 3ème.

Répondre à emery eric Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *