La publicité sur Internet : les termes à connaître

Publicité en ligne : les termes à connaître - Lexique du Web - Blog OA Développement

La publicité sur Internet est une vaste thématique. Dans cet article, vous trouverez les termes les plus utilisés en la matière : ils vous permettront de mieux comprendre cet univers !

Qui communique ? Et à qui ?

Annonceur

Il s’agit de l’organisation ou de l’entreprise qui est à l’origine de la publicité. Pour intégrer sa publicité sur Internet, il doit avoir recours à une régie publicitaire. C’est elle qui commercialise les espaces publicitaires sur les différents sites pour le display ou sur les moteurs de recherche pour le référencement payant. Par exemple, AdSense et AdWords sont les régies publicitaires de Google.

Audience

Il s’agit des personnes à qui veut s’adresser l’annonceur. L’avantage de la publicité sur le web est qu’il est possible de cibler précisément son audience : profil socioprofessionnel (âge, sexe, etc.), usages en ligne (sites consultés, appareils utilisés, etc.), centres d’intérêt, et ainsi de suite.

Comment ça marche ?

La publicité display

Historiquement, il existe sur Internet deux grandes familles de publicité : le display et le référencement payant. On parle de display pour les contenus publicitaires graphiques (bannières, vidéos, etc.) que l’on trouve dans des encarts dédiés sur les sites web, ce sont les emplacements publicitaires.

Les formats publicitaires en display

Ils existent plusieurs formats de publicité en ligne : les bannières simples, les bannières expand (leur contenu se déploie au passage de la souris), le pop-up (fenêtre supplémentaire qui s’ouvre au chargement de la page), l’habillage (qui s’applique à toute la page, autour de son contenu), et encore beaucoup d’autres ! Ils se différencient les uns des autres par leur dimensions, leur positionnement sur la page et la manière dont ils s’imposent ou non à l’internaute (lecture automatique, contenus intrusifs, etc.).

Aperçu format pub_OA Développement
Aperçu des formats publicitaires disponibles en Display

Le référencement payant

Le référencement payant ou SEA (Search Engine Advertising) correspond à la publicité sur les moteurs de recherche. Le principe est de sponsoriser des liens afin qu’ils apparaissent en bonne place dans la liste des résultats de recherche des internautes. Il fonctionne par système d’enchère : l’annonceur enchérit sur les mots clefs de son choix, en adéquation avec son activité mais aussi avec les requêtes de ses prospects. Le montant de la mise influera sur le nombre de fois où le lien sera affiché et sur son positionnement dans la liste (en haut ou bas de page). Sur Google par exemple, ces liens sponsorisés apparaissent avec la mention « Annonce » et ils sont gérés par Google AdWords.

Le référencement naturel peut être une alternative au SEA pour se retrouver en pole position sur les moteurs de recherche. Découvrez notre article dédié pour mieux comprendre cette pratique et ses éléments clefs.

 

CPM et CPC

Un annonceur peut payer sa campagne selon différents modèles, dont les deux plus fréquemment utilisés :

– Le CPM, soit au coût pour mille impressions. C’est-à-dire selon un tarif fixe pour mille affichages de sa publicité. Par exemple, avec un CPM à 5€, une publicité affichée 500 000 fois coûtera 2 500€ à l’annonceur. C’est le modèle le plus répandu pour les campagnes display.

– Le CPC, soit au coût par clic, c’est-à-dire qu’il paye à chaque fois que l’on clique sur sa campagne. C’est un modèle souvent utilisé pour les campagnes de référencement payant, basées sur un système d’enchère. La cas échéant, un mot clef populaire peut devenir très cher !

 

Point Actu

Il est souvent reproché à la publicité en ligne, et notamment aux formats display, d’être trop intrusive : lecture automatique des vidéos publicitaires, formats interstitiels qui bloquent l’accès à la page souhaitée, etc. C’est dans cette optique, et pour limiter le recours aux adblockers (extension permettant de bloquer les pubs sur les navigateurs), que Google vient d’annoncer la mise en place d’un bloqueur de publicité sur son navigateur Chrome à partir de février. L’objectif : favoriser l’expérience de ses utilisateurs et engager une évolution des pratiques des éditeurs et des sites intégrant de la publicité. Une affaire à suivre !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *